Derniers spécimens Sans titre

Deuxième geste de la série Derniers spécimens — réalisé en collaboration avec l’artiste Laurent Martin — ces squelettes de cétacés en bois, issus d’anciens fûts à cidre, sont partiellement recouverts de laines teintées au marc de thé et de café. Poussés par les dérives du commerce et de la pêche à échouer sur nos terres, ces vestiges sont les derniers personnages de la dystopie en jeu dans le travail de l’artiste. Parés de strass, comme autant de gouttes d’eau scintillantes, ils semblent endormis, ne bougeant qu’au gré des lumières de la scénographie des expositions. Des jeux d’ombres qui donnent à ces sculptures, jonchant indolemment le sol dans leurs dernières positions, des allures de carcasses fantomatiques. 

3 volumes de 220cm x 130cm, 150 x 90cm & 100 x 80 cm.